Mahina, ville d'Histoire ville d'Avenir

MARAE AANOHA, PAEPAE RAUHIRI

Un peu de tourisme. La vallée de la Tuauru, dans laquelle coule la rivière Vaitupa est un agréable lieu de randonnée dont le but est les orgues basaltiques au lieu dît Piha. A l’embouchure de la rivière Aahoa, se trouve un marae sur une butte au dessus du lit de la rivière près du bain de la reine, une vasque au pied d’une cascade et à coté de nombreux vestiges de tarodières en terrasses. Ce marae assez bien conservé mesure 16 m x 6 m, et comporte deux rangées de trois pierres dressées. La présence insolite de débris de corail sur ce marae éloigné de la mer provient d’eau de mer et de corail qui était utilisé annuellement pour purifier le marae. Plus au fond de la vallée de la Tuauru, sur la terre Rauhiri, sur la rive droite, on note les vestiges d’un immense paepae sur lequel pousse de la vanille sauvage Haapape et des Opuhi des vallées. Au fond de la vallée Tuauru se trouve un refuge fortifié appelé Fauferu. Il est élevé et très spacieux. les guerriers s’y regroupaient et la population s’y réfugiait en temps de guerre. C’est là que Tu, en guerre contre son cousin Vehiatua, attrapa la toux et que le nom Po-mare (nuit toux) lui fut donné pour avoir involontairement violé un tapu

 

Partagez :