Mahina, ville d'Histoire ville d'Avenir

PAINAVENUTI – PA’INAMINUTI

Le phare de la Pointe Vénus tour carrée de 8 étages, édifiée en moellons et coraux d’une hauteur de 25 mètres avec la main-d’œuvre constituée par les maçons mangaréviens du Père Laval, était autrefois appelée Te Ara o Tahiti ou Tepa’inavenuti. Il a été construit en 1867 mesurait 25 mètres de hauteurs mais a été surélevé de 7 mètres en 1963 par Thomas Stevenson et fût inauguré officiellement par le Commissaire de La Roncière en présence de Mgr Pompallier.

Le bâtiment qui se dresse au milieu d’une cocoteraie, devenait invisible pendant la guerre de 1939-1945, les habitants avaient camouflé le phare en peignant sur ses quatre faces, du haut en bas, des cocotiers avec leurs palmes et leurs noix pour enlever tout point de repère à la flotte de débarquement de l’ennemi japonais.

Il était alors doté d’un feu blanc fixe, visible à 15 milles et donne maintenant un feu blanc à éclat, visible toutes les cinq secondes. Ce phare est utilisé également aujourd’hui pour la navigation aérienne grâce à des lentilles additionnelles pour faisceaux aériens.

Partagez :